menu

 

presse

luminier

L'Air du temps : le rideau est tombe
Le rideau est tombe sur le sixième festival de L'Air du temps, avec une apothéose orchestrée par le grand Ricet Barrier qui, du haut de ses 40 ans de chansons, a survolé la salle des Bains Douches archicomble et en délire.
Pendant deux heures, Ricet Barrier, passant du banjo a la guitare, a offert au public ses plus belles tranches de vie comme Le fils de la poule blanche, Les plaisirs gratuits, ou encore Stanislas, sans oublier les grands classiques que sont Les Vacanciers, Eh, la Marie Isabelle v'la l'printemps ... Il raconte autant qu'il chante, intarissable d'anecdotes savoureuses entre deux chansons. A l'heure des rappels, l'ami Ricet, simple et chaleureux, en chanta encore deux, puis une, mais <<tout a une fin quand même>> a-t-il dit comme en s'excusant, <mais je vous invite a poursuivre notre petit soirée dans le hall encore un moment en bavardant...>> Il y a eu foule longtemps dans le hall ! Mme. Renaud